Participer aux projets du diocèse de Papeete

Vous pouvez soutenir les projets et les commnunautés de la Mission catholique polynésienne par trois moyens différents :

  1. votre prière,
  2. votre engagement actif, et...
  3. votre soutien financier.

Ces trois formes d’aide sont nécessaires pour faire aboutir nos projets et manifester la vitalité de l’Esprit du Christ dans notre Eglise qui est à Papeete.

A financer : 20 millions xpf

Formation des séminaristes 2022-2023

Nous avons cinq jeunes séminaristes en formation au Grand-Séminaire Notre-Dame d'Orléans. Il faut prendre en charge les frais d'inscription, d'hébergement et de sécurité sociale.

En Lire Plus
A financer : 153 millions xpf

Construction du nouvel accueil Te vai-ete

Le budget du chantier est de 255 millions de francs.
Au 8 mai 2022, nous avions récolté 102 millions de francs… il nous manque 153 millions de francs.
Nous faisons donc encore appel à votre générosité… à vos prières… tout le monde à vos chapelets !

En Lire Plus
A financer : 35 millions xpf

Denier de Dieu - Tenari a te Atua

Chaque année au mois de septembre, cette quête est organisée dans toutes les paroisses pour financer l'entretien et le développement de la mission catholique de Papeete (Polynésie hors Marquises).

En Lire Plus

Apporter mon soutien

LA COMMUNION ENTRE LES CONGRÉGATIONS RELIGIEUSES EST UN TRÉSOR 01/02/2023

2 février 2023 : 27ème Journée de la Vie Consacrée

Le 13 janvier dernier, le Pape François recevait en audience onze chanoines réguliers de Saint Augustin. Le Saint Père a prononcé un véritable plaidoyer pour la vie consacrée, mettant l’accent sur la communion entre congrégations.
«  Bien que chaque congrégation jouisse d'une autonomie propre, cela n'empêche pas les statuts confédéraux de prévoir des compétences qui favorisent un équilibre entre cette autonomie et une coordination appropriée qui évite, en tout cas, l'indépendance et l’isolement », a énoncé le Saint-Père, qualifiant l'isolement « de dangereux ». L’évêque de Rome a rappelé le grand soin à prendre pour se prémunir « contre la maladie de l'autoréférence » et « préserver la communion entre les différentes congrégations comme un véritable trésor ». En effet, « vous savez bien que vous êtes tous dans le même bateau et que " personne ne construit l'avenir en s'isolant ou par ses seules forces, mais en se reconnaissant dans la vérité d'une communion toujours ouverte à la rencontre, au dialogue, à l'écoute et à l'aide mutuelle », a souligné François, conseillant de pratiquer la spiritualité de la rencontre, « essentiel pour vivre la synodalité dans l'Église ».

Selon le Saint Père, la vie consacrée est « comme l'eau », « si elle ne coule pas, elle pourrit, elle perd son sens, elle est comme le sel qui perd sa saveur, il devient inutile (cf. Mt 5,13) ». La bonne mémoire est féconde, c'est la mémoire « deutéronomique » des racines, des origines (…) nous ne devons pas nous contenter « d'une mémoire archéologique », car elle nous transforme en pièces de musée, (…) la mémoire deutéronomique nous aide à vivre le présent pleinement et sans crainte pour nous ouvrir à l'avenir avec une espérance renouvelée.

Cette année, en l'absence du Pape François qui effectue un voyage apostolique en République Démocratique du Congo et au Soudan du Sud, le cardinal préfet du dicastère pour les Instituts de Vie consacrée João Braz de Aviz présidera le 2 février une messe en la basilique Sainte-Marie-Majeure de Rome. En cette fête de la Présentation du Seigneur, journée de la Vie Consacrée, le cardinal préfet et le secrétaire du dicastère Mgr José Rodriguez Carballo, signeront la lettre adressée aux hommes et femmes consacrés de tous ordres. Le document fait référence au chemin synodal que suit l'Église, appelée à « élargir la tente », c'est-à-dire : donner une nouvelle force à l'action missionnaire. Reprenant les paroles du Pape François pour le début de l’itinéraire synodal, les deux signataires rappellent aux consacrés que le Synode – « nous donne l'occasion de revenir au style de Dieu, qui est compassion, proximité et tendresse, qui s'exprime dans les mots, dans la présence, dans les liens d’amitié ». [Source : www.vaticannews.va]

Le diocèse de Papeete compte 19 religieux (10 prêtres et 9 frères) et 28 religieuses (5 Filles de Jésus Sauveur, 12 sœurs de Cluny et 11 Clarisses). Cette Journée de la Vie Consacrée sera marquée par une messe célébrée à Saint-Joseph de Faa’a, occasion pour tous les fidèles de notre diocèse de rendre grâce au Seigneur pour toute l’œuvre accomplie par les différentes congrégations religieuses.

Occasion également de prier pour les vocations religieuses et sacerdotales.

Dominique SOUPÉ

Téléchargez le dernier communiqué diocésain

Retrouvez les éditoriaux de l'Archidiocèse de Papeete en vous abonnant au communiqué diocésain

Communiqué diocésain

Recevez-le tous les mercredis