Participez aux projets du diocèse de Papeete

Vous pouvez soutenir les projets et les commnunautés de la Mission catholique polynésienne par trois moyens différents :

  1. votre prière,
  2. votre engagement actif, et...
  3. votre soutien financier.

Ces trois formes d’aide sont nécessaires pour faire aboutir nos projets et manifester la vitalité de l’Esprit du Christ dans son Eglise qui est à Papeete.

A financer : 20 millions xpf

Formation des séminaristes 2023-2024

Cette année encore, nous avons cinq jeunes séminaristes en formation au Grand-Séminaire Notre-Dame d'Orléans. Il faut prendre en charge les frais d'inscription, d'hébergement et de sécurité sociale.

En Lire Plus
A financer : 35 millions xpf

Denier de Dieu - Tenari a te Atua

Chaque année au mois de septembre, cette quête est organisée dans toutes les paroisses pour financer l'entretien et le développement de la mission catholique de Papeete (Polynésie hors Marquises).

En Lire Plus

Apporter mon soutien

HOLY GAMES TAHITI 10/04/2024

En parallèle aux Jeux Olympiques prévus en France en juillet/aout 2024, et à ma demande, le Comité Diocésain de la Pastorale des jeunes, le Mouvement Eucharistique des Jeunes, les Scouts et Guides de Polynésie ainsi que l’Union Territoriale de la Fédération Sportive et Culturelle de France se sont unis pour mettre en place les « Holy Games Tahiti ». L’objectif est de profiter de l’occasion de ces Jeux Olympiques pour faire vivre aux jeunes de Polynésie les valeurs du sport au travers de l’Évangile. Il eut été impensable, en effet que l’Église reste en dehors de ce temps fort exceptionnel et de portée mondiale qui parle particulièrement aux jeunes, d’autant plus que notre Fenua en accueille l’une des épreuves les plus parlantes pour les Polynésiens, le surf ! Pour aller plus loin, il est bon de rappeler ici que Sport et Foi peuvent faire bon ménage si on y regarde de près.

La pratique du sport permet de cultiver le goût de l’effort, de la persévérance, elle pousse au dépassement de soi pour arriver à de meilleures performances. Cela demande du temps, de l’entrainement, car on ne devient pas champion du jour au lendemain. Cela exige bien des sacrifices librement consentis, qui n’ont de sens que parce qu’ils sont ordonnés à ce but. N’est-ce pas ce que nous sommes appelés à vivre dans notre vie Chrétienne ? Le chemin vers la sainteté à la suite du Christ demande aussi efforts, renoncements, sacrifices, mais qui n’ont de sens que si le but est clair, devenir de vrais disciples du Christ. Cela demande de l’entrainement, de la patience, de la persévérance. St Paul écrit en 1 Co 9, 25 : « Tout athlète se prive de tout ; mais eux, c'est pour obtenir une couronne périssable, nous une impérissable. Et c'est bien ainsi que je cours, moi »

La pratique du sport va de pair avec le respect du corps. Alcool, gloutonnerie, drogues, paresse ne font pas bon ménage avec la recherche de l’exploit sportif. Les athlètes savent ce qu’ils imposent à leur corps pour une condition physique optimale. N’est-ce pas ce même respect que nous devons chacun à notre corps, appelé à l’immortalité, temple de l’Esprit Saint, en nous souvenant que le Fils de Dieu lui-même a pris corps dans le sein de la Vierge Marie ? Souvenons-nous que ce corps ressuscitera un jour !

La pratique du sport et de la compétition exige souvent l’esprit d’équipe. Chacun des participants doit avoir en vue l’ensemble de son équipe pour gagner. L’individualisme dans une équipe est fatal dans bien des sports. L’équipe établit des stratégies que tous doivent appliquer en concertation. N’en est-il pas de même dans nos communautés Chrétiennes ? A la suite du Christ, chacun est invité à se sentir solidaire des autres. C’est ensemble que nous avons à avancer, et non en « francs-tireurs » !

La pratique du sport implique le respect de l’adversaire pendant les compétitions, et le respect des règles du jeu. Tricherie et dopage n’ont pas leur place. Certes, il y a à terme un vainqueur et un perdant, mais l’esprit sportif, le « fair play » est essentiel si l’on veut respecter l’esprit de la compétition. Cette attitude doit être aussi la nôtre dans le dialogue avec ceux qui ne partagent pas nos idées, nos convictions, notre Foi. Agir avec la pensée d’humilier, d’écraser, d’anéantir l’adversaire ne serait pas conforme avec l’esprit de l’Évangile. Le respect de l’adversaire ne saurait être à option !

Pour permettre aux jeunes que nous rencontrons de découvrir et de vivre cet esprit à la fois sportif et spirituel, les organisateurs de ces « Holy Games Tahiti » ont mis en place plusieurs activités qui se déroulent entre le 05 Mars, date du lancement, et le Dimanche 30 Juin, jour de la messe de clôture. Au programme :

1/ Des rencontres de jeunes en paroisse, entre paroisses ou par secteur, autour de fiches thématiques présentant chaque semaine une valeur différente et que les jeunes auront pris le temps de découvrir et d’approfondir pendant la semaine, valeur illustrée par un commentaire explicatif, un texte des Papes, un verset biblique, le témoignage d’un Saint et une prière.

Les valeurs se suivent en trois phases :

  • # Phase 1 - L’entraînement de fond : apprendre à cultiver la joie, la persévérance, la confiance, l’humilité ! S’entraîner régulièrement à développer ces qualités (Mois d’Avril)
  • # Phase 2 - L’échauffement : avant de se lancer dans la compétition ou l’activité sportive, il est important de s’échauffer pour ne pas risquer la blessure ! Ne pas oublier la prudence, la force, la justice et la tempérance. (Mois de Mai)
  • # Phase 3 - La pratique : ça y est, tu es prêt à vivre et suivre les Jeux Olympiques grâce à l’excellence, l’amitié, le sacrifice et le don de soi ! (Mois de Juin)

2/ Des témoignages de sportifs locaux reconnus à partir de vidéos qui seront hébergées sur YouTube et diffusées sur la page Facebook de radio MNTH, du CDPJ et de celle des associations de jeunesse et d’éducation populaire partenaires (FSCF, SCOUT et MEJ).

3/ Des défis « #HolyChallengeVideo » : pendant toute la durée du parcours spirituel, il sera proposé aux jeunes de nos groupes un challenge : exprimer, au travers d’une vidéo de 3mn maximum, la valeur sportive de la semaine mentionnée plus haut par un chant, une danse, etc. …

Ces activités sont ouvertes à tous les jeunes de bonne volonté, désireux de profiter comme participants (même s’ils ne courent pas pour une médaille d’or) à ce temps fort exceptionnel que nous allons vivre. Merci aux parents qui faciliteront la participation de leurs jeunes à ces « Holy Games ». Et que le Seigneur rende fructueux et fécond pour notre diocèse ce moment de rencontre et de partage, en communion avec l’Église de France et toutes les Églises de par le monde qui vivront également ces « Holy Games » !

+ Mgr Jean-Pierre COTTANCEAU

Téléchargez le dernier communiqué diocésain (N° 2024/15 - 368 kB)

Téléchargez le dernier bulletin officiel (N° 2024/11 - 82 kB)

Retrouvez les éditoriaux et les annonces de l'Archidiocèse de Papeete en vous abonnant au communiqué diocésain

Communiqué diocésain

Recevez-le tous les mercredis